Message de Nicolette

Publié le par Centre Culturel La Marchoise

Ulysse parti, camionnette débarassée et acteurs enrhumés, c'est ainsi que s'achevait notre dernière aventure, là-bas à Parthenay ... Du moins, nous le croyions tous ! En voici l'épilogue, qui nous a à tous redonné le sourire.
Ca ne commençait pas terriblement pourtant ! Lundi 7 avril au petit matin (11h), la gorge en feu et le nez pris -merci Blanchette !-, un peu amère après la représentation de samedi, j'ouvre ma boîte électronique gracieusement attribuée par la faculté. Et là, surprise ! Un mail de la dame qui allait mettre un peu de piment dans notre semaine : Liliane Jagueneau. Prof à l'université de Poitiers -oui, Nicolette connaît autre chose que les étamines-, elle avait assité à notre représentation du samedi et voulait nous proposer une interview dans le cadre de son émission Rencontres sur Radio-accords. Le sourcil levé et le sourire aux lèvres, je transmets la nouvelle à mes acolytes : les ondes s'offraient à nous, les stars étaient enfin reconnus !
Longs échanges de mails et portable à l'oreille! Qui? Quand? Où? « On parle, on s'interroge » on fixe la rencontre pour le vendredi 11, 16h45 à Radio-Accords. Au départ de Gençay Germaine, Alphonse et Blanchette prennent place dans la voiture de Pierrot. Petit détour par la F.O.L, récupération de Nicolette et de ses colis, ravitaillement à la Mie Câline, nous voilà fin prêts pour cette opération délicate. Nous nous enfonçons dans les petites rues, nous réfléchissons au tournoyement des pervenches pictaves, au secouage des mites sur les habits...
Nous arrivons enfin, et là, échanges de regards amusés et surpris devant le caractère spirituel –et inhabituel-des lieux. L'arrivée de Liliane Jagueneau nous tire un peu de notre embarras, et après le long détour consacré aux besoins élémentaires, nous entrons dans la radio, les yeux rivés sur le sol, essayant de nous faire tout petits devant tant de sainteté. Dans une petite salle surchauffée nous trouvons refuge et commençons à préparer notre intervention. Tout y passe, de notre travail sur Ulysse à notre enfance culturelle, de la musique souhaitée aux liens qui nous unissent : c'est délicat de parler de soi, même quand on se connaît autant ...
On a dû trouver des choses à se dire pourtant, car on a enregistré deux émissions. Ô ! pas sans dificultés : le trac serrait les gorges, les micros manquaient, et juste avant de commencer, la dame nous dit quelque chose comme « Au fait, dans cette émission, je parle en patois ; ça ira, hein ? » On est professionnel, on s'est adapté ! Humour et réflexion, révélations et prises de position, voilà tout ce que vous trouverez  en nous écoutant !
Ca ne commençait pas terriblement pourtant, mais qu'est-ce qu'on s'est bien marré ! ...


Petit complément au message de Fred, pour resituer tout cela dans la cohérence de nos actions:
avant, donc,de nous rendre au studio de "Radio-Accords" au Centre Diocésain, nous avons,comme mentionné, rencontré à la FOL (Ligne de l'Enseignement 86), Claire Marquis, animatrice (entre autres) du secteur "théâtre", où elle remplace Christine Grémillon, avec laquelle nous avons pendant presque 10 ans entretenu le projet départemental "Jeune Scène"; je rappelle que l'organisation de cette rencontre a bien foiré chez nous au printemps de 2007, à son éventuel 10è anniversaire, pour plusieurs raisons qui...que...enfin bref !
J'avais déjà demandé à Claire si elle pouvait nous trouver un point de chute à Poitiers pour "Ulysse"; quelques jours après cette rencontre du jeudi 11-04, elle me signale que la "Maison de la Gibauderie", qui veut bien accueillir des créations associatives, nous propose deux dates: soit le lundi 2, soit le lundi 16 juin; mais il faut répondre très vite (avant mercredi 30-04); consultation expresse donc, et ...patatras! il s'avère que ces deux dates sont impraticables, à cause du bac et des autres exams des membres de l'équipe...
Voilà donc Ulysse à nouveau tombé à l'eau, mais vraisemblablement recueilli par de nouveaux bras (et draps) bien chauds, qui le libéreront...peut-être...un jour ? P.Chevrier

Publié dans Anciens articles

Commenter cet article

Rodolphe 23/05/2008 18:16

j'aimerais bien entendre cette émission à laquelle je n'ai malencontreusement pas pu participer (coquing deu sort) , si toutefois une âme prévoyante (et charitable) a pensé l'enregistrer...

Petit 20/05/2008 11:42

on aura les enregistrements de cette émission ?JM Petit