Rumeurs : la nouvelle dimension

Publié le par Centre Culturel La Marchoise

J’ai reçu récemment sur ma messagerie électronique (eh oui !.. On est bien obligé d’en passer par là…) trois informations qu’on peut sans trop d’hésitation classer dans le domaine des rumeurs ; même si, évidemment, un examen plus approfondi est souhaitable.
 
Info 1, le 14-11 (venant de Gençay) :
 
Méfions-nous, et faisons savoir de toute urgence : sur un parking d’Auchan, des hommes proposent aux femmes de tester des échantillons de parfums ; en fait, le « parfum » est un anesthésique puissant, et pendant le court « évanouissement » de leurs victimes, les pseudo-testeurs piquent le fric et les sacs à main.
 
Le même jour un peu plus tard, mon informateur corrige son premier message en disant que c’était un « hoax » (= une information invérifiable, sur le net ; de l’anglais « hoax » = canular).
 
Info 2, le 15-11  (venant de Poitiers) :
 
La sécu est réputée souffrir d’un « trou » de 11 milliards d’euros ; en fait, elle présente un excédent de 9 milliards ; analyses et chiffres à l’appui.
 
Le 19-11, mon correspondant s’excuse : les chiffres étaient erronés.
 
Info 3, le 24-11 (venant de Lyon) :
 
Répondez à l’appel du CHU de Nantes qui a besoin de donneurs ( A-)   pour Noélie, fillette de 4 ans atteinte d’une forme rare de leucémie .
 
Comme dans le cas des « chaînes », ce message est assorti de menaces pour ceux qui ne voudraient pas répondre à l’appel : vous verrez quand vous aurez besoin d’aide !...
 
Remarques :
 
- Avec l’Internet, les rumeurs accèdent à des vitesses et des surfaces de diffusion inégalées auparavant ; on a pratiquement en temps réel (infos 1 et 2) l’information et sa négation (ce qui fait d’ailleurs partie du jeu traditionnel de la rumeur) ; quoique, dans le cas de la Sécu, je suis prêt à entendre n’importe quelle connerie, puisque l’appréciation du « trou » est déjà en elle-même de l’intoxe permanente.
 
- Le message 3 est à mon avis, une déclinaison de rumeurs anciennes concernant les malades enfants ; reportez-vous au N° 37 de « La B.Alerte » (déc.1997), où je faisais le point sur les messages concernant le petit Craig Shergold, et la petite portugaise Sonia Christina (appels circulant par le canal des administrations départementales : FOL., Conseil Général, et des Mairies…)
 
- Concernant Noélie, le site www.hoaxbusters.com affirme que le standard du CHU de Nantes croule toujours sous les appels, quoique la gamine serait décédée en Juin 2004.
Affaires à suivre ?
 
Bon, et maintenant, de la bonne grosse vieille rumeur comme on les aime :
 
Le nouvel hypermarché Auchan (encore !) de Poitiers s’enfonce dans le sol mou, et va devoir fermer avant Noël.
 
Voir « Centre-Presse » du 30-11 et du 8-12 ; un tas de détails, de mesures, d’observations, de précisions apportées par des « gens qui connaissent et qui savent »…Conclusion : le restaurant « Flunch » affirme avoir perdu 10 à 15 % de son chiffre d’affaires, et la direction d’Auchan a déposé une plainte contre X , car on prétend que la rumeur serait propulsée par des concurrents jaloux.
 
Remarques :
 
- C’est rigolo que ça soit « Centre-Presse » qui fasse de gros titres là-dessus ; il y a 25 ou 30 ans, le journal avait aussi fait des pleines pages sensationnalistes sur les lâchers de vipères.
 
- On se souvient aussi de la rumeur qui courait, il y a une vingtaine d’années, concernant la boule du Futuroscope qui descendait inexorablement le long du plan incliné ; ce qui est tout à fait impossible, car ce n’est pas vraiment une boule, reposant sur un socle plat qui n’est pas solidaire de la surface vitrée inclinée ; mais peu importe.
 
- Je rappelle aussi qu’une des objections contre l’extension du Centre Culturel sur l’emplacement des terrains de tennis était qu’un bâtiment ne pourrait pas tenir ici, et qu’il s’enfoncerait dans une ancienne mare. Bon, alors, c’est quand que le tennis il s’enfonce dans la mare ? Moi, j’attends ça avec impatience…
Ah , l’angoisse excitante de la chute en enfer !...
 
En tout cas, amusez-vous à pister les infos bizarres dans les pages de faits divers des journaux ; et faites-moi part de vos trouvailles et observations, on en reparlera.
Une prochaine fois, je vous raconterai tout ce que j’ai récemment entendu avec mes grandes oreilles, et les lunettes qui sont au bout …
L’Ethno-Rigolo
 

Publié dans Anciens articles

Commenter cet article