Cahier n°2

Publié le par Centre Culturel-La Marchoise

"Le Pays gencéen, comme le pays montmorillonnais, a été qualifié de "terres de brande". Selon des écologues, cet état faussement naturel serait dû à la déforestation pratiquée depuis les périodes antiques jusqu'à la fin de l'exploitation du minerai de fer dans ces territoires. (...) Les auteurs exposent transversalement les thèmes principaux concernant la brande à travers trois préoccupations liées au regard actuel : enjeux environnementaux, agronomiques et sociétaux."

Cahier n°2

Publié dans Ressources, Publications

Commenter cet article